• Forclusion

     

    Longtemps tu marches aveugle

               et parfois te souviens

                         des brouillards et des sols

                                          pour toi toujours meubles

        DSCN1776---Copie.JPG 

    L'oracle te poursuit

    ton lot de dénuement extrême

    aussi certain qu'à un orphelin

    la naissance désavouée

               tu erres vaillamment

                            d'un vol stochastique

                                          renégat malgré toi

     

    Et tu cherches chercheras

                éternellement la vocation

                             un regard trop tôt dérobé

                             à marche forcée vers nulle part

                             espérant                  un nom

     

    Car toujours il fut debout

    au bord des fenêtres ouvertes

    si près si près de tomber

    vertige de sa transparence

                  il t'a nourri de peur

                                 de naufrages perpétuels

     

    Car toujours il s'évanouissait

    en postures paraplégiques

                    laissant à perte de vue

                                  des plateaux désertiques

     

     

    Hélène Genet

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Didier
    Jeudi 2 Juillet 2015 à 22:52

    Longtemps tu marches en aveugle... Rien devant, des sables mouvants derrière et se tirer par les cheveux pour en sortir...

    Merci.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :