• « A force de répétitions et à l'aide d'une bonne connaissance du psychisme des personnes concernées, il devrait être tout à fait possible de prouver qu'un carré est en fait un cercle. Car après tout, que sont "cercle" et "carré" ? De simples mots. Et les mots peuvent être façonnés jusqu'à rendre méconnaissables les idées qu'ils véhiculent. » Joseph Goebbels

     

     

      hitler  

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • http://huuan.blog.lemonde.fr/files/modigliani_la_belle_romaine2.jpg     « Qu’a fait l’action génitale aux hommes,si naturelle, si nécessaire et si juste,pour n’en oser parler sans vergogne ? »Montaigne, Essais III-5

     

    Sentiment et ornement d'essence féminine qui circonscrit – l'intime (voiles et toisons, ne signifiez-vous pas la faille réservée, la stupéfiante béance ?) par lesquels on retourne – l'obscène que ce faisant on indique (Bataille : la pudeur, qui n'est, en d'autres mots, que le sentiment de l'obscénité) ; la pudeur est savante retenue, elle sait fort bien ce qu'elle ne dit pas, en quoi elle est érotique (scintillement-vacillement de la limite) ; elle masque moins le corps que la sauvagerie sexuelle rampante (Je sais que tu me regardes – et je n'ai pas ce que tu veux). Elle tient – la prédation en respect. La pudeur est attention extrême, égard pour – le secret (chant de désir silencieux).

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Male habitus, la maladie, enfantée de la médecine impériale, frappe et altère, étrange hôtesse, habitudes soudain pulvérisées, douleurs inédites – aversion, répulsion, éradication

     

    Maladie, sensibilité ravivée aiguë, les gestes ralentis se réduisent extraordinaires, à la mesure de leur vanité insoupçonnée, empêchement, et le temps soudain se creuse en patience obligée – l'agilité en souvenir

        CarolynCarlson.jpg 

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • rodin.jpg  

    Sensibilité (l’ordre du coeur)

    Pauvre corps : configuré, fouillé, prothétique, colonisé d’implants, de projets industriels et d’injonctions politiques. Tu triomphes jeune, tellement consensuel, conforme à l’icône publicitaire, adorable – mais malade, abîmé, vieillissant, tu iras croupir dans les usines hospitalières, les mouroirs de la santé publique. Nous t’avons définitivement déshérité, toute sensibilité répudiée, plus personne ne te reconnaît.

    Je te sais pourtant, mon guide sensible vibrant d’émois, tour à tour flambant de désir et ravagé de messages contraires, ma terre assignée, oui, ma terre d’affection ; je te sais fidèle compagnon qui violemment m’expose et m’enseigne l’ordre des choses, qui écrit en secret l’histoire ; patiente, j’écoute ce corps éloquent, j’interroge ce cœur qui ne saurait mentir et nourrit mon courage.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire